Première Réunion de la Task Force

Nouvelle Economie Climatique

CGEM , Le 5 mars 2018

Au Maroc, la CGEM a cherché depuis des années à préparer et accompagner les entreprises vers la Nouvelle Economie Climatique(NEC) : une économie en cours de mise en place au niveau mondial pour relever les défis liés au Changement Climatique et à ses conséquences actuelles et attendues.

Le secteur privé a un rôle moteur et primordial à jouer dans la réussite de l’émergence de cette Nouvelle Economie Climatique. Il s’agit pour les entreprises d’opportunités de création de richesses, de marché et d’emplois. Cette NEC devra s’imposer progressivement dans tous les secteurs :  Energie, Eau, Agriculture, Littoral, Forêts, Pêche, Santé, Transports, Tourisme, Ville et aussi indirectement l’investissement, la finance et l’assurance.

En 2015, l’Adoption de l’Accord de Paris a donné plus de visibilité sur la cinétique et la portée de la  transformation économique mondiale devant aboutir à cette NEC durant les  décennies à venir. Sur le terrain les investissements dans des secteurs clefs de cette NEC progressent et le marché leur fait petit à petit une place sûre et durable.

C’est dans cette dynamique qu’en 2016, l’initiative Entreprise Climat Maroc(IECM) a été conçue et mise en œuvre depuis par la CGEM. Son objectif est d’aider à renforcer les capacités des acteurs du secteur privé sur ces aspects Climat avec de la sensibilisation, de la formation et de l’accompagnement sur le terrain. Le bilan de l’IECM 2017 et le programme 2018 en cours de mise en œuvre témoignent de l’engagement fort pris par la CGEM dans ce domaine et des premières réalisations encourageantes de cette initiative.

En 2018, la CGEM a senti le besoin d’élargir son action climatique en dotant le secteur privé Marocain d’une Vision Nouvelle Economie Climatique. Il s’agit d’une vision basée sur deux types d’actions à mener et à soutenir dans une synergie permanente :

  • Le Renforcement des capacités des acteurs du secteur privé sur le CC, ses enjeux, ses approches, et ses possibilités et opportunités (déjà en cours avec l’IECM)
  • La facilitation de l’action concrète des entreprises dans leur démarche vers cette nouvelle économie climatique et l’aide au développement de marchés secteur par secteur  

 

Le second type d’actions  concerne le soutien et la promotion des activités des entreprises dans des secteurs clefs et porteurs de cette Nouvelle Economie. Son lancement est prévu en 2018. Il s’agit d’initiatives visant à favoriser l’accès des entreprises nationales aux technologies/approches climatiques, le développement de marchés correspondants, l’amélioration du cadre législatif et financier autour de ces technologies et approches climatiques. Ces actions seront menées   secteur par secteur avec un point focal par secteur qui travaillera en étroite collaboration avec la CGEM et son IECM. Le premier secteur pilote dans lequel le secteur privé se lance en 2018 est celui des énergies renouvelables. Une convention entre la CGEM et le Cluster Solaire (point focal choisi du secteur des Energies Renouvelables) est signée. Cette expérience sera élargie progressivement à d’autres secteurs comme l’Agriculture, l’Eau, les Déchets, le Littoral…

Dans le but de promouvoir et d’encadrer la mise en œuvre de cette vision la CGEM a  créé un groupe de travail et de réflexion baptisé : « Task Force Nouvelle Economie Climatique ». Cette Task Force présidée par la CGEM regroupe un ensemble de représentants des forces vives du secteur privé marocain, des experts et des représentants de la société civile. (Voir la liste de la Task Force).

Une première réunion de lancement de cette Task Force NEC s’est tenue au siège de la CGEM le 5 Mars 2018 sous la présidence de Mme la Présidente de la CGEM et de Mme La Secrétaire d’Etat en charge du Développement Durable, Présidente du 4C Maroc. 

Cette réunion a permis d’échanger sur cette vision et sur les moyens à mettre en œuvre pour la réussite de son  déploiement. Un comité de préparation et de suivi des travaux de cette Task Force a été formé lors de cette réunion. Il est constitué de :

  • Faïçal Mekouar Vice-Président Général de la CGEM ;
  • Hamid Tawfiki, Directeur Général de CDG Capital ;
  • Ahmed Squalli, Secrétaire Général de l’AMISOLE.

Ce comité a été chargé de préparer et de proposer lors de la seconde réunion de cette Task Force un plan d’action NEC.