En 2017 la CGEM a lancé, dans le cadre de l’IECM et   avec l’appui de l’Union Européenne, un programme visant à accompagner des entreprises pilotes disposant d’idées de projets Climat (Atténuation ou Adaptation), dans le montage des Notes Conceptuelles selon les normes établies par les bailleurs de fonds leur permettant d’accéder à la finance climat.

Un appel à manifestation d’intérêt a été lancé en Septembre 2017. Trois entreprises ont été choisies pour bénéficier de l’accompagnement des experts de l’UE (ClimaSouth) : Managem, Lamacom et Souriau.

Dans ce cadre un atelier de formation sur la finance climat destiné aux responsables techniques et financiers d’entreprises et aux consultants, a été organisé le 1 er, 2 et 3 Novembre 2017 au siège de la CGEM :

  • La 1ère journée de cette session de formation a été ouverte aux responsables techniques et financiers d’entreprises & consultants.
  • La 2ème journée a été restrictive et destinée aux porteurs des projets pilotes choisis. Elle avait pour but d’avancer dans la rédaction des Notes Conceptuelles de ces Projets, d’identifier les fonds les plus adaptés pour chaque projet et d’adopter la procédure à suivre pour approcher les bailleurs de fonds.

Sur la base des Notes Conceptuelles des Projets finalisées avec les porteurs de projets les premiers contacts avec les Bailleurs de Fonds ont été menés et organisés par la CGEM en décembre 2017.

Plus de détails sur les projets accompagnés ICI

 

Projets accompagnés :

ACC 1 : Recours aux eaux usées traitées dans la valorisation des réserves minérales de cuire dans la région de Sous Massa /Maroc

Entreprise

Managem

Projet descriptif

Dans un contexte de rareté et de pénurie d’eau projetée en relation avec le CC, recours aux eaux usées (traitement et réutilisation) pour une exploitation minière au lieu de l’utilisation envisagée d’eaux douces conventionnelles. Cela permet de renforcer la résilience de cette région face aux effets attendus du CC sur le secteur eau et donc sur la population rurale son agriculture/élevage

Réduction émissions/adaptation

Adaptation

Financement climat sollicité / Budget Global

21 millions USD $ / total de 42 millions USD $

 

Fonds visés

  • Fonds d’adaptation
  • FVC
  • FEM
ACC 2 : Intégration de l’électricité photovoltaïque dans le schéma de développement industriel de LAMACOM. Casablanca-Settat Maroc

Entreprise

Lamacom

Projet descriptif

Un projet qui vise la réduction de la dépendance du réseau national / intégrer dans le process une technologie propre et innovante PV / limiter les émissions GES liées à la consommation de l’énergie électrique de l’entreprise / améliorer les conditions des travailleurs de l’entreprise.

Réduction émissions / adaptation

Atténuation et développement des ER 460 t CO2 eq évitées/an;

Une dynamique qui devrait avoir un effet d’entrainement au niveau de toute la zone industrielle avec des réductions d’une autre dimension. Le site industriel SAPINO a une capacité d’implantation d’environ 500 entreprises.

La généralisation du PV pourra y entrainer une réduction des GES pouvant se situer entre 200 000 et 300 000 tonnes par an, pour une surface moyenne de toiture par entreprise de l’ordre de 3.000 m² (taille moyenne de toiture d’entreprise dans la région Sapino similaire à celle Lamacom).

Financement climat sollicité / Budget Global

397.303€ / total 3.221.507,77 €

 

Fonds visés

  • BERD
  • MORSEFF
  • FVC
  • FEM-
  • Microprojets
ACC 3 : Accès à la production électrique photovoltaïque au sein de la société Souriau Tanger/Maroc.

Entreprise

Souriau

Projet descriptif

Un projet qui vise à réduire la dépendance de l’entreprise du réseau électrique national avecses irrégularités et coûts induits / intégrer dans le process une technologie propre et innovante PV / Limiter les émissions de Gaz à effet de serre (GES) de l’entreprise : Couvrir 50% de la consommation électrique totale par du PV soit 774952 KWh/an.

Réduction émissions / adaptation

531 tCO2eq évitées/an pour l’entreprise

A moyen terme pour la zone franche de Tanger qui compte 470 entreprises installées un potentiel de réduction de GES estimé entre 200 000 et 300 000 Teq-CO2/ an.

Financement climat sollicité / Budget Global

278 982 € / Total 557964€

 

Fonds visés

  • BERD
  • MORSEFF
  • FVC
  • FEM-Microprojets